Le procédé HDR ou “High Dynamic Range”

Le procédé HDR

ou “High Dynamic Range”

 

Si l’œil humain est capable de capturer une plage de luminosité très large (différence de luminosité entre les zones de très haute luminosité et les zones de très basse luminosité) dans une scène, les capteurs des appareils photographiques numériques, même très récents, sont incapables de couvrir la même plage, les écrans des ordinateurs et les imprimantes offrant une plage de dynamique encore plus étroite.

L’idée de base du procédé HDR (High Dynamic Range imaging ou image à haute plage dynamique) est de prendre plusieurs photos d’une même scène avec des expositions différentes et de les recombiner/fusionner dans une seule photo de manière à restituer la plage de luminosité que l’œil humain perçoit. Cette photo reconstituée offre alors une exposition correcte de toutes ses zones, des plus lumineuses aux plus sombres.

Le photographe peut utiliser ce traitement HDR pour offrir des photos au rendu plus ou moins naturel, plus ou moins artistique, suivant ses choix et ses envies.

Exposition proposée par Michel Mensler et Donato Altieri

Plein écran

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)