Artiste à découvrir / Kevin Carter et Greg Marinovich


Bonjour,
toujours dans la continuité des minis dossiers je propose d’alterner une fois sur 2, entre une technique photo et un(e) artiste photographe
Parce que la photographie est un art avant tout et à tous les niveaux, sans limite de profession…il pourra donc s agir d’un Pro ou d’un amateur

Dans ces dossiers on oubliera le matériel, on se focalisera sur la démarche, le message, la vie d’un artiste, d’un reporter, bref d’un amoureux de la photographie !

J’ai d’abord pensé à toucher le maximum de monde, Yann Arthus Bertrand, Cartier Bresson….pensé à Saul Leiter, voulu commencer par présenter le travail d’une femme…
Puis j’ai repensé à ce film vu il y a peu « Bang Bang Club » , tiré de faits réels, il raconte la naissance de ce collectif de photo-reporter.
le site du film

Dans ce groupe 2 personnes on reçu le Pulitzer, récompense ultime dans ce métier!

Greg Marinovich

Biographie (wikipédia)
Il était membre, avec Kevin Carter, Ken Oosterbroek et Joao Silva d’un collectif de quatre photographes, le Bang Bang Club.
Dans les années 1990, Marinovich travailla comme photographe en chef en Israël et Palestine pour l’Associated Press.

Prix et récompenses
En 1991, il est lauréat du Prix Pulitzer pour son travail sur des supporters de l’ANC assassinant brutalement un homme soupçonné d’être un espion Zoulou. Marinovich a également reçu un Prix Leica et un Visa d’Or.

photo Pulitzer

Publications
(en) The Bang-Bang Club, avec Joao Silva, éditions Arrow Books Ltd, 2001, ISBN 978-0-09-928149-8

Son site Web

Kevin Carter

(13 septembre 1960 à Johannesburg – 27 juillet 1994 à Johannesburg), est un reporter photo sud-africain, notamment célèbre pour la photo « la fillette et le vautour », montrant un enfant soudanais affamé observé par un vautour, et pour laquelle il obtient le prix Pulitzer en 1994.

avec cette photo

Biographie (wikipédia)
À l’issue de son service militaire, Kevin Carter, déjà engagé contre l’apartheid sud-africain, devient photographe sportif. En 1984, il intègre le Johannesburg Star ; sa détermination à dévoiler le vrai visage de l’apartheid sud-africain fait peser sur lui les menaces de prison, et même d’assassinat.
Il est membre, avec Ken Oosterbroek, Joao Silva et Greg Marinovich, d’un collectif de quatre photographes surnommé le Bang Bang Club par des journalistes sud-africains. Ils se fixent pour mission de recueillir des témoignages visuels des exactions commises en Afrique du Sud.

Certains de ses clichés feront le tour du monde, mais Carter, anéanti par l’assassinat de son ami reporter Ken Oosterbroek par les miliciens et souffrant de dépression suite aux scènes de guerre et d’atrocités dont il a été témoin, choisit de se donner la mort. Il se suicide dans sa voiture, dans le désert, le matin du 27 juillet 1994. Ce suicide sera par la suite attribué aux critiques causées par la remise du prix Pulitzer, ce que dément l’une de ses amies, qui précise qu’il avait déjà effectué plusieurs tentatives de suicide avant de prendre cette photo.

Controverse
Il a longtemps été cru que la photo « la fillette et le vautour », pour laquelle Carter obtient le prix Pulitzer en 1994, représente une fillette, décédée plus tard de la famine sans que Kevin Carter n’intervienne. De nombreuses critiques ont ainsi laissé entendre que le charognard n’était pas le vautour mais le photographe, après la remise du prix Pulitzer.
Cependant, en 2011, un journaliste d’El Mundo révèle que la personne sur le cliché était un petit garçon, qui a survécu à la famine et qui n’est décédé que 14 ans plus tard, en 20072. Il affirme également que le photographe ne pouvait rien faire pour aider l’enfant, qui attendait à quelques mètres de sa famille faisant la queue pour obtenir une ration alimentaire distribuée par Médecins du Monde.

Hommages
Une chanson lui a été dédiée par les Manic Street Preachers, intitulée Kevin Carter.

, , , ,

  1. #1 by Albert.K on 23 mai 2013 - 09:38

    Un travail vraiment exceptionnel on ne peut pas le nier. Mais il faut toutefois avoir les nerfs bien accrochés! Certaines photos sont quand même très dures tout en reflétant une réalité!

  2. #2 by maxlelong on 10 novembre 2011 - 09:17

    Merci!!
    Par manque de temps (création portfolio en ligne), je fais une pause dans les mini dossier.
    Mais j’ai plein d’idées!!
    Je note pour Natchwey, je ne connais pas encore, donc très bon sujet pour un prochain!!

    D’ailleurs j’en profite pour dire que la création des mini dossiers ne m’est pas réservé!! il existe une rubrique dédié sur le forum ou chacun pour discuter/partager/créer n’hésiter pas!!

  3. #3 by ysme on 10 novembre 2011 - 08:34

    très bien… concis interressant CONTINUE!!
    cela me fait penser à Natchwey… qui est lui toujours aussi viavant et formidable

(ne sera pas publié)